L’écrivain public, scribe de relations publiques
 
  • L’écrivain de relations publiques a pour mission de rédiger tous types de textes. Il est, à ce titre, un consultant, un rédacteur, un professionnel de l’écrit qui se met au service du public et, notamment, au service de personnes cherchant à défendre leurs intérêts et à faire valoir leurs droits. Il est, en fait, celui qui rédige pour ceux qui ne peuvent plus, ne savent pas, ne veulent pas ou n'ont pas le temps d'écrire. Les raisons pour ne plus écrire appartiennent à chacun et ne peuvent être mises en cause.
  •  

  • Le professionnel de l’écrit doit avoir, certes, des qualités rédactionnelles, mais doit surtout maîtriser la langue dans ses moindres subtilités pour rédiger et convaincre, et ce grâce à des arguments recherchés et incontestés. Mais au-delà, l’écrivain public doit maîtriser tous types d'écriture : de l'écriture administrative, en passant par l’écriture des juristes et des recruteurs à celles des administrations. Des notions juridiques et compétences administratives sont utiles et, souvent, nécessaires. Mais attention : l’écrivain public n'est pas un conseiller juridique. Mais il est indéniable que la valeur juridique de l'écrit reste toujours très présente quand il s’agit de « se faire entendre » pour promouvoir ses droits et défendre ses intérêts.

         SIRET : 799 944 681 00011